Actualités

Qu'elle soit une galette à pâte feuilletée garnie de frangipane, pommes, crème au chocolat ou une couronne, la galette des rois est la star culinaire du mois de janvier. Quelles en sont les origines ? Comment chiffrer l'Epiphanie ? Quelles sont les différentes sortes de galettes en France ?

Nous répondront à toutes vos questions dans cet article.

Un peu d'histoire

On attribue des origines antiques au fait de tirer les rois à l'occasion de l'Epiphanie. En effet, chez les Romains, lors des fêtes saturnales qui se prolongeaient de mi-décembre à début janvier, il existait deux coutumes. L'une consistait à tirer au sort un homme, parmis les esclaves ou les condamnés à mort. Celui-ci devenait l'équivalent du roi pendant sept jours et était exécuté à la fin de cette période. La seconde coutume était d'offrir un gâteau rond et doré, comme le soleil, aux soldats.

Ces traditions païennes, au fil du temps, ont été ratachées à l'Epiphanie. Du grec "έπιφάνεια", signifiant "apparition", l'Epiphanie est la célébration de la rencontre entre les rois mages et l'enfant Jésus. Les trois rois mages, Gaspard, Melchior et Balthazar, guidés par l'étoile du berger arrivaient des trois continents alors connus : l'Afrique, l'Asie et l'Europe. Ils offrirent au nouveau-né de l'encens, de l'or et de la myrrhe.

Depuis Vatican II, cette fête est célébrée le 2e dimanche suivant Noël.

Quelques chiffres au sujet de la galette

  • Chaque année en France, plus de 32 millions de galettes sont vendues au mois de janvier
  • L'Epiphanie est une des fêtes les plus populaires en France : au moins 94 % des Français mangent au moins une fois de la galette dans le mois
  • 70 % des Français privilégient la galette à la frangipane
  • 20% seulement des galettes commercialisées en France sont de fabrication artisanale
Records :
  • Janvier 2020 : à Cusset, dans l'Allier, la plus longue galette française atteint 32,90 m
  • 2017 : en Isère, Richard Tonchia réalise une galette de presque 2 tonnes. Les profits de sa vente ont été reversés au Téléthon
  • Années 2010 : à Mexico, une galette équivalent à 200 000 parts aurait été dégustée en une demie-heure

Différentes recettes

Notre sélection de différentes recettes de galettes, des classiques et des régionales.

La galette frangipane

La frangipane aurait été inventée en Italie, par le cuisinier du premier prétendant de Marie de Médicis, le comte Frangipani.

Une ancienne tradition consistait à couper la galette en autant de parts que d'hôtes, plus une pour le premier pauvre qui se présenterait à la porte. De nos jours c'est souvent l'enfant le plus jeune qui se cache sous la table pour désigner au hasard à qui vont les parts.

Depuis Valéry Giscard d'Estaing, il n'y a plus de fève dans la galette des rois dégustée à l'Epiphanie à l'Elysée, pour éviter de désigner un roi en présence de la présidence de la République. 

Le gâteau des rois

C'est un gâteau en forme de couronne, fait à partir de pâte plus ou moins briochée et décorée avec de gros cristaux de sucre et des fruits confits. Il est préféré à la galette dans le sud de la France et est aussi très apprécié en Espagne. 

La galette de goumeau

On l'appelle aussi galette de Besançon. Elle est plus généralement originaire du Jura.

Cette galette ressemble à un flan : elle est composée d'une pâte recouverte d'une crème à base d'œufs et de lait. Consommée en plusieurs occasions dans l'Est de la France, on y insère une fève pour sa dégustation lors de l'Epiphanie.

Le garfou

Il est aussi nonmmé "galfou". Ce gâteau est d'origine gasconne et béarnaise.

C'est une pâte briochée, aromatisée à l'anis et à la fleur d'oranger. Elle est façonnée en forme de béret, le traditionnel couvre-chef régional.

 

Suivez nos actualités chaque mois en vous abonnant à notre newsletter

Aller au haut